Les figures de l’ombre: un film à ne surtout pas manquer!

Génialissime! inspirant! émouvant! drôle!
Parmi toutes les émotions que ce film a suscité en moi les mots qui reviennent le plus souvent sont bien ceux-là…
L’histoire vraie de 3 femmes afro-américaines qui vont marquer les cœurs et les esprits pendant une période sombre et difficile pour les femmes, et les femmes noires aux Etats Unis au début des 60’s plus particulièrement.


Theodore MELFI
réussit à retranscrire fidèlement cette formidable et admirable histoire d’un projet humain qui va faire franchir un cap à l’humanité dans son évolution, dans un monde absurde de méchanceté et d’ignorance, au cœur de ce que vivait cette population opprimée et résignée pour la plupart, à l’exception de ces 3 femmes hors du commun interprétées par, Taraji P.HENSON (Katherine Johnson), Octavia SPENCER (Dorothy Vaughn) et Janelle MONAE (Mary Jackson), qui nous font ressentir à nous spectateurs ce qu’elles ont réellement éveillé dans l’esprits des hommes et des femmes de l’époque.

On se cache parfois la bouche, on fait « non » de la tête et on marmonne « c’est pas possible » quand on voit ce que vivait tous les jours les noirs dans les années 60 aux USA, on a parfois envie de dire « put##* BRAVO! » face à tant de force et de persévérance contre autant de haine gratuite, prévoyez une boite de mouchoirs si comme moi vous avez une sensibilité à fleur de peau !

les personnalités, l’humour, la joie de vivre et la détermination des ces femmes interprétées à la perfection finissent par nous faire sourire, réfléchir, relativiser et surtout nous remplir d’admiration quand on sait que tout ça est vrai et a bel et bien existé. Sans oublier les superbes performances de Kevin COSTNER, Kirsten DUNST et Jim PARSON qui incarnent à eux trois ce système machiste et raciste qui évolue vers l’ouverture d’esprit et l’acceptation.


Katherine JOHNSON, Dorothy VAUGHN et Mary JACKSON ont contribué à un grand pas dans le changement des mentalités et même si les combats pour l’égalité des communautés et celui de l’égalité homme/femme sont loins d’être terminés, ce genre de film est un rappel et ravive l’idée que c’est à portée de main, qu’il ne faut rien lâcher, ne jamais abandonner ses rêves ou ses idéaux sous aucun prétexte.

Ces femmes sont au rang de Martin Luther King, au rang de Rosa Park et au rang de toutes ces personnalités qui ont mené et qui mènent encore aujourd’hui le combat pour l’égalité.


« Les Figures de l’ombre »  fait rire, fait réfléchir, inspire et redonne foi en l’être humain.

Bravo et merci encore pour cette superbe heure et demie et cette belle leçon de vie.

à VOIR absolument!

 

Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *